Content marketing
GÉNÉRER DU TRAFIC

Content marketing : pour les (super) nuls !

Partager l'article :
  •  
  • 6
  •  
  •  
  •  

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un site internet ou d’un blog ? 

Vous aimeriez savoir comment le content marketing peut vous aider à avoir plus de visiteurs, d’engagement et de conversions ?

Alors je vous propose de mettre en place une solide stratégie de content marketing. 

Voyons ensemble ce qu’est cet outil extraordinaire, sur quoi il repose, et quelle est la meilleure manière de le mettre en place, afin d’atteindre vos objectifs commercial et marketing. 

 

Épinglez cette image sur Pinterest pour l’avoir à portée de main ! 

Guide du content marketing

Sommaire

Content marketing : définition

Le terme « content marketing » est tiré de l’anglais, et signifie littéralement « contenu marketing ». Il a pour objectif de proposer au lecteur des contenus (textes ou visuels) qui lui apporteront de la valeur ajoutée.

Par valeur ajoutée, on entend surtout que le contenu doit répondre à un besoin. Apporter une réponse pertinente à une question que se pose l’internaute.

 

Le content marketing : un seul outil pour servir plusieurs objectifs

1.     Content marketing vs inbound marketing : c’est quoi la différence ?

Le content marketing (création de contenus) est un outil de l’inbound marketing. 

L’inbound marketing désigne toutes les actions que vous mettrez en place pour atteindre vos objectifs commercial et marketing. Parmi ces actions : la création de contenus adaptée à votre cible. 

Lorsque vous créez un blog ou un site internet, il est absolument primordial de réfléchir à votre stratégie d’inbound marketing en amont. Celle-ci vous aidera à visualiser précisément le tunnel de conversion qui vous permettra d’atteindre vos objectifs.

Résumons rapidement en image les principales différences entre « inbound marketing » et « content marketing » :

 

Inbound marketing vs content marketing

 

 

2.     Inbound marketing vs outbound marketing : c’est quoi la différence ?

Nous avons dit précédemment que l’inbound marketing visait à attirer des visiteurs sur votre site grâce à la production de contenus.

De son côté, l’outbound marketing utilise la création de contenus pour aller chercher votre audience là où elle se trouve : dans la métro ou dans la rue, par exemple.

Il s’agit là de méthodes plus agressives et invasives.

Voici quelques différences avec l’inbound marketing : 

  • L’outbound marketing vise une audience plus massive. De son côté, l’inbound marketing privilégie l’utilisation de logiciels automation pour individualiser à l’extrême l’expérience utilisateur/client (suivi des comportements d’ouvertures et d’actions des campagnes e-mailings, par exemple).

 

  • De même, l’outbound marketing favorisera des campagnes avec un message global afin de toucher un public plus large. Les canaux privilégiés sont : les spots télé, panneaux d’affichage, radios, démarchages dans les BALs, etc.) .

 

Outband marketing
Source : Unsplash, illustration de Joshua Earle

 

3.     Content marketing vs brand marketing :

Le « brand marketing » ou contenu de marque, désigne le contenu qui servira à parler de votre marque. Il aidera votre audience à savoir ce que vous faites, comment vous le faites, et ce qui vous distingue de vos concurrents. 

 

Un contenu de marque essentiel pour clarifier votre business (dans votre tête, mais aussi auprès de votre audience!)

 

  • La vision 

Elle désigne où vous voulez aller et les objectifs que vous souhaitez atteindre. C’est dans ce moment précis que vous devez vous autoriser à voir grand. À ne pas vous auto-censurer par peur du regard des autres.

Exemple : vous êtes Coach Business. Votre mission pourrait être de devenir le coach business et motivation n°1 en France.

 

 

  •  La mission

La mission de votre blog / site internet / projet, doit répondre à la question suivante : « À quel besoin répondez-vous ? »

Exemple : vous êtes toujours Coach Business 😉. Votre mission claire et précise est d’aider les entrepreneurs ou entreprises à clarifier leur projet, objectifs, identifier leurs cibles, etc.

 

 

  • Les cibles 

Vous devez évidemment savoir à qui vous vous adressez. Tout le monde ne sera pas concerné par votre message, et même si c’est le cas, il y a toujours moyen de segmenter un peu.

Exemple : un chef d’entreprise qui se lance dans l’agralimentaire pourrait évidemment toucher tout le monde, car nous avons tous besoin de nous nourrir, n’est-ce pas ?

En revanche, quoi de plus impactant que de toucher une cible engagée et prête à dépenser plus dans un produit qu’elle aime et correspondant aux valeurs qu’elle défend ? 

Vous pourriez alors vous concentrer sur le marché « vegan », par exemple.

 

 

  • La promesse

Vous devez avoir identifié qui est votre client idéal, et quel est est son besoin fondamental. Connaître son point de douleur (ce qui fait qu’il est coincé à une étape et qu’il n’arrive pas à avancer vers ses objectifs).

Ce besoin, c’est vous qui devez y répondre.

On peut dire que la promesse de votre entreprise, c’est sa mission exprimée de façon embellit. Reprenons l’exemple du Coach Business :

  • Mission : aider l’entrepreneur à clarifier son projet, ses objectifs, identifier ses cibles, trouver un message fort et engageant.
  • Promesse : « Faire de vous LA référence dans votre domaine en 6 mois, et multiplier votre chiffre d’affaires).

 

 

 

  • Votre personnalité

C’est ce qui fait la singularité de l’entreprise. Ce qui vous distingue.

Vous devez savoir ce qui vous rend différent de vos concurrents, et cela passe par plusieurs étapes :

 

 

  • Vous identifier (vous-même) comme une personne unique. Vous êtes vous et pas quelqu’un d’autres. Alors n’hésitez pas à mettre une image de votre tête sur votre site.
  • Parler de vous, de votre parcours, de ce qui vous anime pour créer ce projet. Vous pouvez réaliser une page « À propos » complètement décalée.
  • Choisir un logo qui vous ressemble.
  • Prendre le temps de choisir les couleurs et polices qui vous correspondent pour votre blog ou votre site.
  • Faire des vidéos 
  • Faire entendre le son de votre voix via les podcasts ou vidéos. 

 

 

  • Les valeurs

Quelles sont les valeurs que vous défendez, et qui orienteront vos décisions stratégiques d’entreprise. Quelles sont les choses dans lesquelles vous croyez, et qui vous motivent à faire ce que vous faites aujourd’hui.

Quelques exemples : on imagine tout à fait qu’un autoentrepreneur croit en la liberté, au succès permis grâce à l’apprentissage sur le terrain (test & learn), à l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle, etc.

Le brand content permet également à votre audience de vous identifier, comprendre et démarquer

Ceci est possible notamment en communiquant sur :

  • L’histoire de la marque
  • Votre positionnement et vos valeurs auprès de votre audience mais aussi auprès des professionnels de votre secteur
  • Expliquer clairement à quels besoins répond la marque

Le brand marketing permet à une marque d’être mémorisable, facilement identifiable (parmi ses concurrents) , de fédérer une communauté.

 

Quels types de formats utiliser pour votre content marketing ?

Il y a les formats textes, visuels, ou ceux qui associent les deux !

Diversifier les contenus est très intéressant puisqu’il permet de maintenir l’attention de votre audience ou de vos prospects. Voici une petite présentation des formats les plus utilisés :

 

  • Articles de blog
  • Publications sur les réseaux sociaux
  • Newsletters
  • Études de cas
  • Livres blancs
  • Webinaires
  • Vidéos
  • Enquêtes, sondages, études
  • Podcasts
  • Infographies
  • Templates ou cheatsheets
  • Présentations et/ou slideshares
  • Emailings
  • Jeux concours
  • Quizz

 

Création de podcasts - contenus audios
Source : Unsplash, illustration de Soundtrap.

 

Pourquoi faire du content marketing ? 7 bonnes raisons.

1.     Le content marketing permet de vous faire connaître

Que vous postiez du contenu sur votre site internet, sur votre blog, ou sur celui de quelqu’un d’autre via les articles invités, vous rédigez du texte composé de mots-clés.

Ces mots-clés sont des aimants à prospects.

En fonction de la recherche effectuée par l’utilisateur, et de la qualité de votre contenu, Google (ou les autres moteurs de recherche) pourront lui proposer votre page.

Si vous publiez sur les réseaux sociaux, c’est le même principe : les algorithmes des plateformes sont pensés pour proposer votre contenu à des cibles potentielles en fonction des intérêts qu’ils ont partagé.

Donc règle n°1 : créer du contenu régulièrement !

 

2.     Montrer votre expertise et augmenter votre autorité 

Pensez-vous que les internautes soient devins ?

Croyez-vous qu’ils savent qui vous êtes grâce à une simple visite sur votre page d’accueil ou les produits que vous vendez ? Peuvent-ils savoir que vous êtes sérieux, digne de confiance et surtout pertinent dans votre domaine si vous ne lui en fournissez pas l’opportunité ?

Non.

L’internaute a besoin d’être rassuré.

Pour cela, rien de plus simple : créez des pages riches en valeur ajoutée.

Créer un blog est d’ailleurs une manière excellente d’apporter cette valeur et de montrer votre expertise sur un certain nombre de sujets. C’est également une base de choix pour créer des sujets d’échanges avec les autres experts de votre domaine. 

 

3.     Augmenter votre trafic

À nouveau, plus vous produisez d’articles (avec mots-clés), plus vous disposez d’aimants pour attirer des visiteurs.

Mais votre création de contenus ne doit pas s’arrêter à la seule production d’articles.

Avec l’essor de Youtube, et le succès croissant des vidéos, vous ne pouvez plus vous permettre de produire uniquement du contenu texte si vous souhaitez vous démarquer, et toucher les populations plus jeunes (plus sensibles à ce type de format).

Selon une étude Hubspot de 2018, 54% de la population veut plus de vidéos de la part des marques qu’elles soutiennent.

Alors, diversifiez vos formats, afin qu’ils soient plus visuels, et lancez-vous dans la vidéo 😀 !

 

4.     Améliorer son référencent naturel

Un trafic régulier, et même progressivement en hausse, envoie des signales positifs à Google : votre contenu intéresse. Il mérite d’être positionné en tête des résultats.

C’est d’autant plus vrai si votre trafic revient sur votre site !

 

5.     Créer de la confiance

Produire du contenu, c’est échanger avec son audience. C’est leur montrer votre constance. Vous ne tenez pas un site ou un blog juste pour vous occuper. Vous avez mis en place une réelle stratégie pour leur apporter de la valeur ajoutée, et les aider à atteindre leurs objectifs.

La création régulière de contenu c’est comme leur donner rendez-vous chaque semaine. Une action digne d’une vraie série télévisée 😉

 

6.     Se distinguer

Le content marketing est l’outil par lequel vous pouvez véhiculer une image forte !

Vous pouvez vous différencier par les couleurs de vos visuels, votre manière d’écrire, ou l’approche que vous avez de certains sujets.

Cela dit, il faut bien le reconnaître, ce n’est pas toujours très facile de mettre en avant sa singularité.

Si vous n’avez pas de talents particuliers d’écriture (un peu comme moi ! 😉), je vous suggère trois solutions :

  • Prenez le temps de mettre en place une charte graphique (couleurs dominantes pour votre site/blog, mais également pour vos publications sur les réseaux sociaux).
  • Faites appel à un freelance. 5euros.com ou Upwork devraient vous permettre de trouver un bon rapport qualité / prix.
  • Faites appel à une agence si vous en avez le budget pour le faire : alors là, je m’adresse à ceux qui auront les moyens d’investir. Mais si vous êtes un blogueur tout neuf qui ne gagne pas encore sa vie avec son business en ligne, je ne vous recommande pas du tout cette solution. Pour démarrer, il n’est pas nécessaire que tout soit parfait. 😉

 

7.     Augmenter vos conversions

En publiant régulièrement du contenu, et en répondant régulièrement aux besoins de votre audience, vous leur montrez que vous êtes à même de les aider à surmonter certains obstacles.

Vous avez créé de la confiance, et c’est un pilier essentiel pour qu’ils aient envie d’acheter un produit ou une solution chez vous.

 

Comment faire du content marketing ? (En partant de zéro).

1.     Mettre en place une réelle stratégie

Cela semble évident, mais la création de votre contenu doit reposer sur une réelle stratégie. Bien que j’ai initialement commencé à produite du contenu au felling sur mon blog, je trouve cette méthode de moins en moins pertinente.

D’ailleurs, je travaille actuellement sur la « refonte » de mon blog, afin d’organisation mon contenu à la manière de cocons sémantiques. (Pour plus d’infos, c’est par ici -> Lire l’article sur le cocon sémantique).

Je vous ai parler de donner rdv à votre audience un plus haut. Un rendez-vous digne d’une série télévisée !

Pour que vos lecteurs aient envie de vous suivre, il faut que ce rendez-vous ait un sens. Une suite plus ou moins logique à chaque publication.

Du coup, je pense réfléchir davantage en termes de « séquences de publications ».

 

2.     Identifier son buyer persona

Identifier son buyer persona est essentiel.

Vous devez absolument savoir à qui vous vous adressez. Connaître les besoins, blocages, points de douleurs de votre audience idéale.

C’est l’unique manière de rendre votre message fort et impactant.

Vous trouverez sur Internet des ressources très bien réalisées pour vous aider à construire votre buyer persona.

Petite astuce : une fois votre/vos client(s) idéal(-aux), n’hésitez pas à imprimer vos fiches et à les plastifier. C’est la méthode que j’ai employé pour avoir à porté de main le profil des avatars que j’ai identifié pour le blog « Améliorer son référencement ». À consulter régulièrement (surtout avant la création d’un produit ou d’une offre, et avant la rédaction de pages de ventes).

 

3.     Suivre des références dans votre domaine (veille marketing)

Faire du contenu qui cartonne, c’est avant tout être à l’écoute de ce qui plaît à votre audience.

Il faut donc vous obliger à réaliser une veille régulière dans votre domaine d’expertise. Je recommande très souvent de se créer un compte Feedly, pour suivre au même endroit les publications des sites qui vous inspirent le plus.

Mais ce n’est pas tout…

Pour vous différencier et ne pas faire la même chose que tout le monde, il faut aussi une petite dose de créativité.

Sortez, allez au cinéma, voyez vos amis et rencontrez de nouvelles personnes ! Sources d’inspiration garantie 😉 .

 

4.     Créer du contenu de qualité, engageant et original

Cela va de soi, et nous avons déjà abordé le sujet un peu plus haut : vous devez absolument réaliser du contenu de qualité.

Avant chaque rédaction ou avant la production de chaque design, prenez le temps de vous demander : « à quel besoin répond ce contenu ? », « que va-t-il apporter à mon audience ? »

 

5.     Votre content marketing doit aussi optimisé pour le web

Écrire du contenu remarquable (au sens propre, et donc digne de susciter l’intérêt), est une chose. Mais vous devez prendre en compte les règles du jeu de Google si vous ne souhaitez pas être évincé !

Produisez des articles optimisés pour le web. Respectez la longueur des titres et des descriptions dans vos publicités Facebook ou Google, et intégrez vos mots-clés aux endroit stratégiques.

On écrit avant tout pour le lecteur. C’est un fait.

Mais cela ne signifie pas que vous devez oublier les régles du jeu, justement pour que votre contenu soit proposé aux internautes !

 

Comment mesurer l’impact de votre stratégie de content marketing ? (ROI)

Mettre en place une bonne stratégie de content marketing recquière du temps et bien souvent un peu d’investissement (parfois beaucoup).

Alors, vous aimerez certainement savoir si ça vous rapporte au moins autant que ce que vous avez investit (le fameux ROI, ou Retour sur investissement).

 

Voici comment mesurer le ROI de votre stratégie de content marketing :

  1. Déterminez en amont les objectifs que vous souhaitez atteindre. Exemple : j’aimerais 1000 inscrits de plus à ma newsletter d’ici 6 mois.
  1. Identifiez les KPIs qui vous permettront de savoir si vous avez atteint vos objectifs.
  1. Sélectionnez les outils qui vous permettront de suivre ces objectifs. Si vous détenez un blog ou un site internet, vous devriez installer Google Analytics au minimum.

Pour les réseaux sociaux, créez-vous des comptes professionnels afin de bénéficier des statistiques que les plateformes récolteront pour vous.

Pour ce 3e point, je vous invite à lire l’article de Squid Impact, qui vous suggère de vous aider du tunnel d’engagement pour identifier les KPIs marketing les plus importants à suivre.

Vous avez notamment :

  • Connaissance de la marque : mesurez et suivez le nombre de visiteurs et de vues que vous avez sur les différents canaux.
  • Engagement : clics, inscription à votre newsletter, nombre d’abonnés sur vos réseaux sociaux, temps passé sur vos articles et taux de rebond, commentaires, likes, etc.
  • Conversions : ratio visiteurs/prospects sur une action précise, ratio visiteurs/clients, etc.

 

 Chacun des pilliers ci-dessus pourront être travaillés indépendamment.

 

Ce qu’il faut retenir sur le content marketing…

Le content marketing est un outil qui sert des stratégies plus globales (inbound marketing, outbound marketing, brand marketing).

Il a de nombreux avantages (permet de vous faire connaître, participe à l’amélioration de votre référencement naturel, valorisation de votre image de marque, etc.), mais il doit être pensé en amont pour être efficace & porterses fruits.

La mise en place d’un content marketing nécessite deux ressources précieuses : temps et argent. Afin de les utiliser à bon escient, vous devrez suivre régulièrement vos statistiques.

Ce suivi vous permettra d’adapter vos actions afin d’obtenir toujours plus de visiteurs sur votre site, d’augmenter leur engagement, et d’améliorer le taux de conversions.

 

Votre étape ACTIONS :

Et comme chaque fin d’article sur le blog Améliorer son référencement, voici votre étape ACTIONS. 3 actions simples, à réaliser si possible dès maintenant, pour un maximum d’impact sur votre business en ligne :

  1. Télécharger votre e-book « Je veux plus de trafic ! La méthode Ninja. ». Basé sur les 3 priorités du blogueur, il vous permettra de créer un blog parfaitement optimisé dès le départ (et booster votre trafic)

 

  1. Rejoindre Améliorer son référencement sur votre réseau social préféré, afin de ne pas manquer les perles du référencement que je déniche régulièrement sur la toile.

 

  1. Identifier votre persona, base essentiellement pour créer un message fort et pertinent auprès de votre audience ; et travailler sur une charte graphique pour marquer votre singularité.

 

Motivate Lets Go GIF by The Titan Games - Find & Share on GIPHY

 

Merci et à très vite ! 😉

Mélissa.


Partager l'article :
  •  
  • 6
  •  
  •  
  •  

11 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *