Comment écrire plus vite ses articles de blog, sans se stresser ?
Écrire plus vite ses articles
PRODUCTIVITÉ

Comment écrire plus vite ses articles de blog, sans se stresser ?

Partager l'article :

Comment écrire plus vite ses articles de blog, même lorsqu’on a un emploi du temps chargé ? Découvre une méthode remarquablement efficace pour créer des articles qualitatifs et optimisés, dans un délai raisonnable, mais surtout SANS SE STRESSER. Gagner du temps est important. Mais prendre le temps de bien faire les choses est aussi un gage de qualité. Les perfectionnistes le savent n’est-ce pas 😛 . Seule une organisation imparable te permettra de combiner les deux ! Je te laisse consulter l’article.

Il me reste 20 minutes.

20 min pour rédiger, mais j’ai encore 1000 mots à produire, il faudra que je relise et corrige les fautes, ne pas oublier l’optimisation SEO à vérifier… Je ne vais pas m’en sortir.

Comment fait ce blogueur qui arrive à produire ton son contenu du mois en quelques jours. Et celle qui écrit son article en 20 min ! C’est impossible.

Ça y est je sais. Ils ont des pouvoirs. C’est évident. Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt !

 

Eh bien en fait, ce n’est pas tout à fait cela.

Bienvenue à toi, lecteur qui me suis depuis le début du challenge ou qui arrive sur ce blog !

Aujourd’hui nous allons parler rédaction, pour mieux s’organiser et écrire plus vite ses articles de blog.

Une bonne organisation et une rédaction efficace te permettront de dégager du temps pour les autres tâches qui doivent être effectuées régulièrement, pour les articles imprévus que tu as envie d’écrire, et surtout, pour ton temps libre !

 

Ce billet t’intéressera particulièrement si tu

  • Tiens un blog
  • Rédiges toi-même, et que tu souhaites savoir comment écrire plus vite ses articles de blog
  • S’il t’arrive de ne pas publier de la semaine (ou pendant plusieurs semaines) parce que tu es débordé(e)
  • Aimerais publier un ou deux articles par semaine
  • As un petit côté perfectionniste, et que tu n’aimes pas bâcler ton contenu pour le seul motif de publier plus souvent… Et pourtant tu sais que tu dois poster davantage si tu veux attirer plus de visiteurs

Commençons tout de suite !

 

Sauvegardez ce contenu en l’enregistrant sur Pinterest ! 

Écrire deux fois plus vite ses articles de blog

 

•••

Dédier un créneau pour la production de contenu

Remarque : n’oublie pas que la priorité numéro 1 d’un blogueur doit être de créer et paramétrer correctement son blog dès le début. J’ai rédigé un article à ce sujet : « Comment bien référencer son site WordPress dès le départ ? ».

La deuxième priorité d’un blogueur consiste à créer du contenu pour faire signe à Google que son blog existe, et pour faire venir ses premiers lecteurs.

Pour que ce contenu soit régulier et que le flux de visiteurs soit constant, il te faut une bonne stratégie de publication.

Le plus simple, à mon sens, est de dédier un créneau mensuel dans ton emploi du temps pour te concentrer sur la création d’articles.

 

•••

Comment procéder et être productif, sans se stresser ?

Personnellement, je bloque 3 jours dans mon planning pour créer tous les articles du mois suivant. (Ce total passera à 6 jours par mois en juin, car je souhaite passer à deux publications par semaine sur chacun des blogs.) Voici comment je procède :

Lundi : création de 2 à 4 brouillons d’articles (2 h par article max, recherches d’informations et de mots-clés inclus).

Je t’explique dans la section « remarques », un peu plus loin, comment écrire plus vite ses articles de blog.

Mardi : relecture des articles + mise en forme (1 h par article -> soit 2 à 4 h max par jour)

Mercredi : optimisation et planification de la publication (1 h par article -> soit 2 à 4 h max par jour)

Jeudi : création de 2 à 4 brouillons d’article (2h par article max, recherche d’informations et de mots-clés inclus)

Vendredi : relecture des articles + mise en forme (1 h par article -> soit 2 à 4 h max par jour)

Samedi : optimisation et planification de la publication (1 h par article -> soit 2 à 4 h max par jour)

 

Résultat : En 6 jours (soit une petite semaine en fin de chaque mois), je crée assez de contenu pour publier soit une fois par semaine, soit 2 fois. En étalant la rédaction sur plusieurs jours, je mets toutes les chances de mon côté pour :  

  • Créer du contenu de qualité, dont l’objectif est d’apporter de la valeur à mes lecteurs
  • Des articles corrigés et correctement mis en forme
  • Des articles optimisés pour Google, qui travailleront pour moi sur du long-termes

Tu peux tout à fait utiliser cette méthode pour ton utilisation personnelle !

Si tu disposes de moins de temps, voici une organisation qui pourrait t’aider :

 

Organisation pour un(e) salarié(e), avec vie de famille et emploi du temps chargé :

Si malgré tous tes efforts, tu n’arrives pas à dégager tout ce temps, d’autres options s’ouvrent à toi :

  • D’abord je t’invite à limiter tes publications à 1 article / semaine
  • Ensuite, je te conseille de condenser ta création de contenu en vue de te libérer du temps pour le reste du mois. Ceci est l’idéal, car de cette manière tu t’évites du stress causé par une organisation de dernière minute.
  • Dis-toi que c’est provisoire, et qu’une fois que ton trafic sera régulier et que tu auras mis en place un écosystème cohérent, tu pourras lâcher du lest !

 

Voici ce que pourrait donner ton planning :

Samedi : création de 2 brouillons d’articles (un le matin et un le soir par exemple – 2 h par article max)

Dimanche création de 2 brouillons d’articles (2 h par article max)

Lundi : relecture et mise en forme de 2 articles (2 h -> 1 h / article max)

Mardi : relecture et mise en forme de 2 articles

Mercredi : Optimisation et planification des publications (1 h / article max, soit 4 h max pour cette journée)

Et voilà, en 5 jours, tu as créé tous tes articles pour le mois qui suit.

 

•••

Remarques INDISPENSABLES sur la rédaction d’articles

 

1ère remarque : pour écrire plus vite, 2h par article tu ne dépasseras point.

J’insiste réellement sur ce point. D’ailleurs, je vais le répéter : 2h max par article. Si tu ne respectes pas ce temps de travail, tu ne vas pas y arriver. Ton contenu n’est pas parfait ? Ce n’est pas grave. Celui de personne ne l’est 🙂 . Aides-toi d’un minuteur.

Pourquoi ?

Ces 2h doivent être entièrement dédiées à coucher tes idées sur le papier (ou plutôt sur l’ordi), et à en chercher de nouvelles si besoin. C’est la partie créative !

Rien de doit perturber cette phase créatrice, où tu réfléchis à propos des meilleures informations à communiquer à ton audience. Tu peux, toutefois, prendre le temps d’organiser tes idées, mais tu verras plus tard pour la mise en forme avec les titres, les couleurs, etc.

Cette période créative est en général un flux d’idées non stop, te permettant d’écrire presque sans interruption. C’est cette phase d’inspiration qui permet d’écrire plus vite ses articles de blogs.

D’autant plus, que tu pourras faire une relecture, des modifications et soigner la présentation le lendemain, si tu suis la méthode que je t’ai donnée. Un de mes mentors répète souvent : mieux vaut quelque chose d’imparfait, que de pas fait. Et il a raison, car c’est le plus sûr moyen d’avancer vers tes objectifs.

N’oublie pas non plus que plus tu écriras, plus tu gagneras en vitesse. Je vois d’ailleurs grandement la différence depuis que j’ai commencé mes blogs. Je gagne en rapidité et en efficacité. J’arrive même à faire presque instantanément la mise en forme en même temps que la rédaction. Écrire plus vite ses articles de blog passe donc aussi par l’entraînement.

2e remarque : prendre du recul avant la publication.

Je ne publie quasiment jamais un article le jour même, mais le lendemain en général. Pourquoi ? Parce que j’aime prendre de la distance sur ce que j’ai écrit. Des idées peuvent être affinées, d’autres corrigées et de nouveaux éléments peuvent faire leur apparition.

L’idée n’est pas de faire un article parfait et de repousser la publication sur plusieurs jours, mais plutôt de revenir avec un œil frais sur ce qui a été fait. Ainsi, si tu as écrit 1500 mots ou plus, il est possible que tu ne voies plus les fautes d’orthographes, par exemple.

Si tu es ultra efficace et motivé(e) et que tu souhaites publier dès la fin de la rédaction, félicitations ! Mais je te recommande quand même de prendre un peu de distance en faisant une pause, et de faire une relecture avant la mise en ligne (au moins pour les fautes).

Si tu as la volonté de professionnaliser ton blog, un excès de fautes d’orthographe pourrait impacter ta crédibilité. On m’a d’ailleurs recommandé de très bons correcteurs gratuits dernièrement 😉 . Les voici :

3e remarque : minimum 300 mots.

Je te rappel aussi que tes articles ne doivent pas faire moins de 300 mots si tu veux qu’ils soient indexés par Google. Si tu n’es pas très inspiré(e), un article de 500 mots fera l’affaire. Ceux de 800 à 2500 mots auront, eux, plus de chances de se positionner sur les premières positions des SERP (moteurs de recherche). Cela dépendra évidemment de la qualité de ton contenu et de la concurrence.

 

•••

S’organiser un peu avant la création, pour produire des articles plus rapidement

Avoir un flux d’idées constant est source d’inspiration et permet d’écrire plus vite ses articles de blog

Crée un compte sur Feedly et intègres-y tous les blogs que tu veux suivre. La création d’un compte est gratuite et te permettra d’avoir au même endroit toutes les sources d’inspirations nécessaires.

Avantage non négligeable, je peux suivre la sortie de chaque article sans être bombardée d’e-mails. Je m’inscris uniquement sur les sites qui m’intéressent vraiment : certains blogueurs peuvent envoyer des petites pépites par mail.

Puis, prends un fichier Word ou Excel et note toutes les idées qui t’intéressent. Si tu as lu un article inspirant, n’hésite pas à copier-coller l’URL à côté, afin de pouvoir t’y référer au besoin quand tu rédigeras ton billet.

 

Réaliser un planning éditorial.

Une fois ton flux d’idée mis en place, tu n’as qu’à piocher pour créer un planning éditorial. C’est une liste des sujets d’articles que tu as l’intention de publier.

Ce-dernier n’a pas besoin d’être ultra chic pour démarrer. Tu peux tout à fait utiliser Word ou Excel pour t’organiser.

En tenant un planning éditorial, tu n’as pas besoin de te creuser la tête à chaque fois, pour savoir quel sera le sujet de ton prochain article.

 

•••

Comment faire si j’ai plusieurs blogs ?

Reprends l’un des plannings que je t’ai donnés plus haut, et applique la méthode pour chacun de tes blogs. Cela signifie que pour

  • 1 blog avec
    • 2 publications par semaine : la création d’articles débutera la dernière semaine du mois (pour publication le mois d’après)
    • 1 publication par semaine : la création s’étalera sur les 5 derniers jours du mois
  • 2 blogs avec
    • 2 publications par semaine : tu commenceras 2 petites semaines avant
    • 1 publication par semaine : la création s’étalera sur les 8 derniers jours du mois
  • 3 blogs avec
    • 2 publications par semaine : commencer 3 semaines avant
    • 1 publication par semaine : débuter 12 jours avant…

Tu as saisi l’idée. Plus tu auras de blogs, et plus tu auras besoin de dédier du temps à la création de contenu. Au-delà de trois blogs, je te conseille d’externaliser une partie de la rédaction.

 

•••

Comment organiser les publications ?

Je sais qu’il y a plusieurs écoles sur le meilleur moment de publier ton article. Certains pensent qu’il vaut mieux créer et publier immédiatement. D’autres aiment préparer des articles à l’avance, pour être tranquille par la suite, et occuper leur temps à faire autre chose.

A mon sens, il est pertinent de nuancer : tu peux créer tes contenus d’avance, et planifier ta publication. De cette manière, tu n’as plus besoin de revenir sur ton texte. WordPress le mettra en ligne automatiquement. Voici comment faire :

Planifier une publication sur WordPress

 

•••

Conclusion

Tu l’as compris dans cet article, écrire plus vite ses articles de blog, c’est d’abord :

  • mieux s’organiser dans la création de contenu
  • mieux s’autodisciplines pour respecter le temps que tu alloue à la rédaction d’articles
  • ne pas perturber sa phase créatrice
  • et s’entraîner

La méthode que je propose n’est qu’un exemple parmi de nombreux autres. Mais j’espère qu’elle t’aidera. Tu peux aussi l’adapter. Encore mieux, tu peux me dire en commentaire de quelle manière tu l’améliorerais ! Ce serait super, et cela aiderait certainement plus d’un(e) lecteur(-trice).

Et toi, quels conseils donnerais-tu pour écrire plus vite ses articles de blog ?

A très vite ! 😉

Mélissa

(N.B. : tu peux laisser ton commentaire en toute sécurité. Tes coordonnées sont sécurisées. Seuls ton nom, ton commentaire, et ton site internet si tu le souhaites, seront visibles par les autres internautes).


Partager l'article :

30 commentaires

  • Caroline

    bonjour Mélissa, lorsque je vois des articles ou images qui m’intéressent, j’utilise Evernote pour noter enregistrer les URL. Cela me permet de l’avoir sous la main grâce à l’appli sur téléphone et de récupérer les données sur mon ordinateur facilement.
    j’ai une petite question : ce qui me prend beaucoup de temps, ce sont les recherches de « sources » pour appuyer le contenu de mon article. A quel moment intègres-tu cette phase : après avoir couché toutes tes idées ou en amont ?

    • Mélissa

      Bonjour Caroline, merci de partager ton expérience avec Evernote ! Pour ce qui est de la recherche de sources : j’ai pour habitude de d’abord coucher mes idées, afin de ne pas copier les articles des autres. Je mets ainsi tout ce à quoi je pense sur un doc. Ensuite, je prends une trentaine de minutes pour lire d’autres articles sur le sujet. Je complète mes idées si besoin. Cette étape est dc inclue dans les 2h de rédaction que je préconise.

    • Mélissa

      Merci à toi Yseult ! N’hésite pas à revenir faire un coucou et dire ce que tu as pensé de la méthode. Il y a peut-être des petites choses à améliorer. Bon courage !

  • Maeva

    Bonjour, je trouve ton article super !!! Je viens seulement de créer mon blog et je suis impatiente de pouvoir y mettre plein d’article mais étant en pleine transition pro j’ai peur d’avoir moins de temps par la suite donc je me retiens et je continue à ne publier qu’un seul article par semaine ! Je vais tester ta méthode, pour le moment j’ai besoin d’une demi journée pour écrire mais je vais essayer de me bloquer 2h et de me bloquer 1 week end par mois. Ça me permettra de faire autre chose à côté 😊😊
    Merci pour ce précieux article

    • Mélissa

      Merci Maeva. Super, si tu testes la méthode et que tu as un peu de temps, n’hésites pas à faire un petit retour pour nous dire si cela a été efficace pour toi. Bon courage !

  • Guillemette

    Merci Mélissa pour tes conseils! Tu es bien plus structurée que moi !
    Je crois que je fais partie partie de l’école qui publie dans la foulée mais aimerais faire partie de ceux qui anticipe plus. Tes conseils très concrets vont m’aider à mieux m’organiser .Si tu connais des logiciels gratuits de gestion de projet, je suis preneuse. Je commence à utiliser Todoist, je trouve ça pas mal, mais pourquoi pas un autre.

    • Mélissa

      Bonjour Guillemette, et merci pour ton commentaire :-). Pour être très honnête, je n’utilise pas de logiciels de gestion de projets que je trouve plus utiles lorsque tu as une petite équipe. Si c’est ton cas, ou que tu trouves simplement ces plateformes plus ludiques, j’ai entendu de bonne choses sur Asana ou Monday.com, mais comme je ne les ai pas testées, je ne pourrais pas t’en dire plus.

    • Pauline

      Il faut vraiment que j’arrive à m’organiser de cette façon pour ma rédaction d’articles! Je suis convaincue que regrouper les phases de création est bien plus productif. Je mets toujours un temps fou à rentrer dedans, alors qu’une fois lancée, je ne m’arrête plus… Merci beaucoup pour ces tuyaux, je vais pouvoir les appliquer dès demain 🙏🏻

      • Mélissa

        Bonjour Pauline ! merci pour ton commentaire. Je pense aussi que regrouper la phase de création permet d’être plus productif mais après cela dépend de chacun. N’hésite pas à me dire ce que tu en as pensé 🙂

  • Lucie C.

    Bonjour Mélissa,
    Je commence tout juste à écrire des articles alors je prends tous les conseils. J’avais en tête le fait de revenir le lendemain sur le contenu pour avoir un œil « neuf ». Pour le moment, pour gagner en confiance, je fais également relire par mon conjoint. C’est très enrichissant !
    Je n’est pas encore réussi à dépasser les 800 mots mais j’y crois pour le prochain car je lancerai en même temps mon défi !
    Belle journée et merci encore pour tes astuces !

    • Mélissa

      Bonjour Lucie, merci pour ton commentaire. J’ai été faire un petit tour sur ton blog, et j’ai peut-être une idée pour que tu puisses augmenter ton nombre de mots par article : faire des suggestions. Ainsi, tu peux proposer des alternatives pour remplacer tel ou tel ingrédient, avec quelle boisson marier ton plat, une petite astuce clé que tu souhaiterais partager, ou des recettes similaires qui pourraient intéresser tes lecteurs… Il y a pléthore d’idées que tu pourraient développer j’imagine. Cela te permettra notamment de te différencier des autres sites proposant des recettes mais sans valeur ajoutée supplémentaire.

      • Costil

        Merci pour tes conseils.
        Pour les alternatives d’ingrédients, j’avais commencé mais j’ai eu le doute d’être à court d’idée recette. La solution serait surement de faire le lien entre les recettes mais je n’en ai pas encore assez. Je garde ton astuce en tête pour la suite. Écrire un article c’est long mais une recette aussi. Je mets 1h par recette ! En fait je cuisine plus vite que je blogue 😉
        Lucie

        • Mélissa

          Bonjour Lucie, je suppose que tu m’écris ceci en réponse au commentaire que j’ai laissé sur ton blog.

          En fait, il te suffit juste d’ajouter un bloc en bas de tes recettes, et d’y intégrer une liste d’ingrédients qui peuvent en remplacer d’autres. Par exemple, si ton article présente une recette de brownie aux noix, tu peux suggérer en-dessous des ingrédients pour remplacer les noix (petits morceaux de gingembre, ou morceaux de chocolats, etc). Ceci serait apprécié des personnes allergiques, intolérantes ou qui n’aiment pas un ingrédient. Il n’est donc pas utile d’aller jusqu’à créer une autre recette. L’objectif est simplement d’allonger un peu ton contenu (le nombre de mots), en créant davantage de valeur pour ton lecteur.

    • Mélissa

      Oui, pas facile pour les mamans qui ont des enfants en âge de faire des devoirs. Sacré organisation à avoir. Bon courage en tout cas ! J’espère sincèrement que cet article t’apportera un peu d’aide.

  • zzaza

    Wow!! alors là j’ai tout à revoir!!! Bon super article qui me permet de comprendre pourquoi je n’y arrive pas, je ne suis tout simplement pas organisé !!! j’ai 2 blogs donc je vais appliquer cette méthode pour le blog le plus avancé. Merci d’avoir donner toutes ces astuces et ces détails pour bien comprendre comment y arriver!!! quand j’aurais mis en pratique je reviendrais pour te dire comment j’y suis arrivée!! En tout cas merci ton article est de qualité et va bien m’aider.

  • Alex

    Article intéressant autant pour la proposition d’une méthode que pour le partage d’expérience, merci.
    2h pour un brouillon, j’en suis très loin ! Sur mon second blog, il me faut plutôt 8h mini à ce stade et 10h mini en tout. Mais contrairement à Lucie, mon problème, c’est plutôt de faire moins que 2500 mots 🙂 Et il y a un important travail de recherche. Mais je suis d’accord, je pense que mon modèle n’est pas « viable » et qu’il faudra que je me force à aller plus vite.

    • Mélissa

      Bonjour Alex, merci pour ton commentaire. Pourquoi cherches-tu à faire moins de 2500 mots ? Tu peux tout à fait aller jusque là. 3000 même si tu en as envie ! A toi de voir s’il est pertinent d’approfondir autant un sujet dans le même article ou si tu peux le découper en plusieurs. L’important dans des textes longs, est surtout de bien le structurer pour faciliter la lecture (sous-titres, mots importants en gras, bullet points, etc.). Pour ce qui est des articles nécessitant de faire d’importantes recherches, je pensais faire un billet dessus, en proposant une méthode d’organisation. On verra si j’arrive à écrire quelque chose d’assez pertinent pour le publier. 🙂

  • Aude

    Bonjour,

    Un grand merci pour cet article!
    J’ai tendance à passer des heures entre la mise en place des idées, l’écriture du brouillon, la mise au propre de l’article, la mise en page, puis la correction pour les réglages SEO…
    Ce qui fait que je peine à sortir un article par semaine.
    Je trouve que les points que tu soulèves sont très interessant, comme l’utilisation du minuteur, ou l’acceptation que l’article parfait de chez parfait n’est pas une priorité quand on cherche surtout à construire du contenu pour un blog.
    Je vais donc m’appuyer sur cet article pour la réalisation de mes prochains articles!

    • Mélissa

      Merci pour ce message Aude. J’espère sincèrement qu’il t’apportera de l’aide. N’hésite pas à nous faire un retour une fois la méthode appliquée, pour éventuellement partager tes améliorations. 😉

  • Anthony

    Bonsoir Mélissa,

    Super article. Je suis très content de trouver une méthode pour l’organisation de la publication. Je vais me pencher sur le sujet pour mon blog.
    J’ai l’intention de proposer un article de nature scientifique par mois (article pilier) et proposer 3 articles plus « légers » (vitamine et sucré) pour accompagner. Du coup, ta méthode me permettrait de bosser un peu plus dans la même dynamique.
    Qu’en penses-tu?

    A bientôt
    Anthony

    NB: très bonne idée l’exemple du parent surbooké 🙂

    • Mélissa

      Bonjour Anthony, je me suis permise de faire un tour sur ton blog pour mieux comprendre ta question. J’ai d’ailleurs lu l’article sur l’analyse de ton défi. C’est une très bonne idée de diversifier les types d’articles. Ne t’imposes pas la rédaction d’articles scientifiques trop souvent si tu as un emploi du temps chargé. Une fois par mois semble un bon rythme. Bon courage pour ta rédaction !

  • Manu Lefèvre

    Bonjour!

    Interessant cette technique de « pré-écrire » 2 articles à la fois pour les publier plus tard, il faudra que j’essaye.

    Ça doit aider à prendre du recul sur ce que l’on a écrit.

    Comme tu dis dans l’article, on prend de la vitesse avec la pratique, comme dirait Oliver Roland « C’est en
    bloggant que l’on devient blogueur »

    • Mélissa

      Exactement ! Et il faut être indulgent avec soi-même si on n’arrive pas à suivre la méthode parfaitement au début. Ça vient au fur et à mesure. La clé c’est de ne pas lâcher, et les résultats viendront.

  • Anne-Philippe

    Bonjour Melissa !
    Je me suis tout de suite reconnu dans ton article d’un parent surbooké.
    J’avais vraiment besoin de ces conseils pour me discipliner dans la publication de mes articles. J’avoue que je passe trop de temps sur mes articles et ils sont trop long je pense car je veux qu’il soit parfait. Donc je vais appliquer ton conseil « mieux vaut quelque chose d’imparfait, que de pas fait. »
    Je t’ai deja ajoute sur Feedly 😉
    A bientôt
    Anne-Philippe du blog « décorer ma vie »

  • Mélanie

    Merci pour ce très bel article qui va beaucoup m’aider dans la rédaction de mes prochains articles pour le blog ! J’ai découvert quelques astuces qui vont m’être très utiles 🙂

    • Mélissa

      Bonjour Mélanie, merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire. Ravie que tu apprécies ces conseils. N’hésite pas à repasser nous partager ce qui a le mieux fonctionné pour toi (ou éventuellement ce que tu améliorerais). Bien à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *